Riviera Bonoumin, Appt B3, Non loin de Vodoo Communication.

(225) 89255500 / 42648090

L’environnement au service de la vie

Evaluation Initiale de la Convention de Minamata dans 5 pays Africains : Burundi, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire & Gabon.

Durée de Réalisation: Mai 2017 – Décembre 2019

Identifier et évaluer les sources d’émission, de rejets et d’approvisionnement du mercure recensées dans les productions écrites sur l’ensemble du territoire national.

Objectif : Identifier et évaluer les sources d’émission, de rejets et d’approvisionnement du mercure recensées dans les productions écrites sur l’ensemble du territoire national.

Cela se fera par :

  • Le recensement des sources d’informations et de données sur les stocks individuels de mercure ou composés du mercure, les données commerciales et les sources d’approvisionnement dans les différents secteurs d’activités concernées par le mercure se trouvant sur le territoire national ;
  • La recherche et l’examen des sources d’informations et de données sur les procédés de fabrication et autre procédés industriels source d’émissions et de rejets de mercure ;
  • Analyser les barrières institutionnelles et les lacunes juridiques à la mise en œuvre de la Convention de Minamata ;
  • La quantification des émissions et rejets de mercure par utilisation de la boite à outil développée par le PNUE ;
  • Développer un rapport national sur les sources d’informations, les apports en mercure à l’environnement, les barrières juridiques et institutionnelles à la mise en œuvre de la Convention de Minamata et le plan de mise en œuvre de la Convention de Minamata.

Résultats obtenus :

  • L’identification et quantification de mercure à travers les rapports, publications et études faisant ressortir toutes les catégories des sources d’émission, de rejets et d’approvisionnement du mercure sur le territoire national ;
  • Identification des sources d’informations et de données sur les stocks individuels de mercure ou composés du mercure, les données commerciales et les sources d’approvisionnement dans les différents secteurs d’activités concernés par le mercure se trouvant sur le territoire national sont recensées ou connues ;
  • L’analyse des barrières institutionnelles et des lacunes juridiques à la mise en œuvre de la Convention de Minamata
  • La quantification des émissions et rejets de mercure par utilisation de la boite à outil développée par le PNUE 
  • Rédaction du rapport national de l’Evaluation Initiale de Minamata assorti du plan d’action pour la mise en œuvre de la Convention
  • Ratification de la Convention de Minamata par les gouvernements du Congo et de la côte d’Ivoire ;
  • Avancement dans les processus de ratification de la Convention au Burundi et en RCA.